Des étoiles pour le C2i

Print Friendly, PDF & Email

Une lecture un peu précise du texte du C2i enseignants paru ce jeudi 5 Janvier 2006 apporte une indication intéressante qui mérite toute notre attention, c’est probablement un signe.

On peut lire dans ce texte le passage suivant :

« Conditions de certification

Les exigences à satisfaire pour la certification sont les suivantes : – les 18 items signalés par une étoile dans la colonne de droite du référentiel doivent être obligatoirement validés ; – parmi les 9 items restants (sans étoile), 5 au moins devront aussi être validés. Dans ce cadre, la délivrance du certificat devant garantir un haut niveau de compétences professionnelles, chaque IUFM détermine les conditions et critères minimaux de validation des compétences pour l’obtention du certificat. La liste des compétences validées sera remise aux stagiaires n’ayant pas obtenu le certificat. »

Si on rapproche ce texte de celui publié par le ministère le 23 Septembre 2005 à propos du B2i et dans lequel on lisait :

« Compte tenu de l’expérience des écoles, collèges, lycées et CFA ayant mis en œuvre les B2i, les précisions suivantes sont apportées aux modalités de validation : – L’attestation est délivrée à tout élève pour lequel au moins 80% des items ont été validés, à condition qu’ils soient répartis dans chacun des domaines de compétences. »

On s’aperçoit qu’une nuance certaine apparaît. Comme d’aucuns l’avaient signalé (cf les débats de Réseaux Humains Réseaux Technologiques à Poitiers en Septembre 2005, ou encore par votre serviteur) lors du premier texte, pouvait-on admettre que l’on valide 80% des items pour s’estimer compétent. On peut dire que cette critique a été entendue ici puisque l’on découvre la fameuse colonne de droite dans laquelle des astérisques sont mises sur certains items constituant la liste des indispensables et la liste des annexes.

Saluons ici le courage et l’intérêt de cette précision qui, avouons le, permet une meilleure utilisation de cet outil qu’est le référentiel et surtout de l’évaluation réelle des compétences.

On saluera aussi l’idée de la remise de la lsite des compétences validées en cas de non attribution de l’ensemble du C2i enseignant. On peut penser (voire proposer ?) qu’à terme un site permettant à chacun de remplir un portfolio en ligne (au moins pour les compétences TIC) permettrait une gestion continue de la maternelle jusqu’à la fin de la scolarité pour tous les jeunes qui passent dans la scolarité dans notre pays.

A suivre

BD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :