Place des TIC dans la consommation des ménages

Print Friendly, PDF & Email

L’INSEE a publié dans le numéro 1101 de la revue Insee Première de Septembre 2006 des chiffres particulièrement intéressants sur la consommation des ménages dans le domaine des TIC : http://www.insee.fr/fr/ffc/ipweb/ip1101/ip1101.html . De 1960 à 2005, passant de 1,3% à 4,2% du budget, les dépenses consacrées aux TIC sont devenues un poste significatif dans la vie des ménages. En France comme en Europe les TIC sont présents de façon de plus en plus massive, signifiant une mutation réelle de l’environnement technologique du quotidien familial. Si l’équipement informatique reste, en France en deça de ses voisins, c’est l’accès haut débit qui lui les dépasse presque tous. Intéressante donnée que ce déséquilibre entre l’équipement informatique, l’accès haut débit et le téléphone mobile pour lequel nous sommes nettement moins équipés que nos voisins (hormis les polonais).

Ce que la revue ne dit pas mais que l’INSEE a donné comme information significative sur son site c’est l’évolution des ordinateurs dans un rapport prix/performance. L’augmentation constante de l’ordre de 10% par an depuis près de 10 ans met bien en évidence celui-ci et est très impressionnant : les prix baissent constamment et les performances vont croissantes pour le même prix…. Autrement dit pas étonnant que nos achats d’une année soient très rapidement dépassés, donnant parfois un gout amer à de pseudos bonnes affaires.

Reste que malgré cette évolution les français sont moins équipés que plusieurs de leurs voisins dont notamment les anglais et le allemands. Attention, il s’agit de statistiques qui concernent l’ensemble des ménages. Les statistiques complémentaires concernant certaines catégories de ménages (avec enfant en particulier) donnent de ce tableau général un éclairage complémentaire intéressant, dont on dispose récemment de certaines informations dans le rapport 2005 du CREDOC (malheureusement indisponible aux adresses données sur Internet ces temps derniers).

A suivre donc cette évolution.

BD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :