Précision et rectification

Print Friendly, PDF & Email

Une lecture plus attentive du texte du ministre (en particulier du discours) permet d’apporter quelques précisions et rectifications à mon propos antérieur.
Si le module informatique et culture numérique proposée est bien dans le pôle sciences, il est au choix comme tous les autres modules de la classe de seconde (4 modules à choisir dans l’offre des modules des 4 domaines). J’ai cru par erreur que l’on ne pouvait choisir qu’un seul domaine. Or ce n’est pas le cas. Le discours du ministre précise bien que l’élève peut choisir voire même changer de domaine de choix au bout de 6 mois (mais là ce n’est pas clair).
Ainsi le module informatique et culture numérique est-il ouvert à tous les élèves de seconde qui le souhaitent. Mais là où le problème risque de réapparaître c’est la refiliarisation sur le terrain (comme au bon vieux temps des classes de seconde A, B, C, D…). En effet on risque de voir des profils se créer dans les établissements qui pourraient ainsi empêcher un véritable choix. Il faudra voir l’articulation avec la suite du lycée pour se rendre compte de cette éventualité.
En l’état actuel des possibles, l’idée qui a le mérite d’exister d’un module explicitement consacré à ce domaine ne doit pas cacher le véritable problème que tentait de faire évoluer le B2i : l’intégration des TIC dans les enseignements sur un plan didactique et pédagogique et pas seulement comme un « objet » d’apprentissage.
A suivre donc, les textes d’application ne sont pas encore parus…
BD

6 pings

  1. […] Précision et rectification (sur le billet précédent) […]

  2. […] Précision et rectification (sur le billet précédent) […]

  3. […] Précision et rectification (sur le billet précédent) […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :